Les origines du BDSM
Article mis en ligne le 11 juillet 2017
dernière modification le 3 août 2021

par Mestre Ulysse

Certains pensent avoir tout inventé et être des pionniers dans le domaine… il suffit de lire certains forums pour cela. D’autres font remonter les origines du BDSM   aux années 70 ou à Sade… Mais le Bdsm a toujours existé, il existe depuis que l’humain existe. Il fait partie de notre sexualité qu’il enrichit et rend plus intense.

Avant Internet on parlait de SM, fortement inspiré par Sade puis venu le terme c’est enrichi du BD pour devenir BDSM. Il c’est doté de règles pour le moraliser et en faire une activité consensuelle.

La chine ancienne le pratiquait, nombre de poèmes en font allusion de des pratiques mêlant douleurs et plaisirs.

Dans notre monde antique, la Rome, la Grèce également, des témoignages existent dont la « Flagellée » dans la fresque de la Villa des Mystères à Pompéi.

La plus ancienne et la plus belle représentation de Bdsm se trouve dans la tombe de la Fustigation, une des tombes étrusques peintes de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia. Datée du Ve siècle av. J.-C., cette tombe a été découverte récemment, en 1960, et elle doit son nom principalement à deux scènes érotiques.

Sur l’une d’elle, une femme s’offre deux hommes qui en jouissent un par la bouche, l’autre en la pénétrant en arrière. Celui qui la pénètre la flagelle avec une baguette, l’autre la fesse.

Scène de fellation, sodomie et flagelation.
Ve siècle av. J.-C. Tombe étrusque. tombe de la Fustigation de la nécropole de Monterozzi