Vivre un scénario BDSM
Jouir et expérimenter en s’amusant
Article mis en ligne le 3 janvier 2018
dernière modification le 22 avril 2021

par Mestre Ulysse

Une bonne manière de débuter en BDSM   est de jouer à des scénarios mêlants jeux de rôle, mise en situation... Vous aller ainsi le temps du jeu, devenir quelqu’un d’autre, vivre une situation, des émotions, des situations excitantes, réalistes sans pour autant vous mettre en danger. Ils permettent d’explorer ses fantasmes de manière cérébrale d’une façon amusante et très excitante.

Le Maître du jeu

Dans le cas de jeux en couple, le rôle du Maître du jeu est moins important. Mais dès qu’on fait appel à d’autres partenaires, parfois de purs inconnus, le rôle du Maître du jeu est primordial. Il choisit les partenaires et il a un rôle fondamental pour assurer la sécurité et créer la confiance nécessaire entre les participants et mener au bien être, au plaisir et aux fortes jouissances recherchées par tous.

Le BDSM CSS   (consensuel, sain et sur) est une bonne base pour définir les règles.

  • C = Consensuel. Le jeu doit être accepté et désiré par tous en respectant les limites des participants.
  • S = Sain. Les participants doivent être protégés des ITS (infection transmissible sexuellement), des blessures morales ou physiques.
  • S = Sûr. Dans les jeux, il peut y avoir de multiples pratiques BDSM de toutes sortes et elles doivent être pratiquées par des personnes qui les maîtrisent. Les mots de sécurités peuvent être utilisés.

Le Maître du jeu veille à moduler l’intensité du jeu et guide les participants pour éviter qu’un participant inexpérimenté aille trop loin.

Les scénarios et jeux de rôle en couple

Tout est simple, chacun connaît les désirs et fantasmes du partenaire et organiser des jeux de rôle, des mises en situation est facile. Un des deux va prendre le rôle du Maître du jeu, organiser le scénario. Avec un peu d’imagination, quelques accessoires et vêtements, on peut vivre une gamme de plaisirs divins. Un bâillon, un masque ou une cagoule, des menottes, quelques jouets sexuels et accessoires bdsm et on peut faire vivre à son partenaire toute une gamme d’émotions et de plaisirs.

Les jeux de couples les plus courants sont :

  • Jeux de servitude  , valet ou femme de ménage, soubrette.
  • L’animalisation   : chien, chienne, chat ou chatte, porc, truie.
  • Fantasme d’être la proie d’un prédateur sexuel avec kidnapping, cage, séquestration, servitude sexuelle.
  • Jeux de rôle médicaux avec auscultation, spéculum...
  • Jeux d’uniforme avec policier, gardien de sécurité avec fouille corporelle poussée... ou un militaire
  • Jeux de prof élève
  • Simulation de viol par un cambrioleur par exemple...
  • Être une table humaine ou autre objet
  • ou des jeux à baise de la vie courante, une secrétaire qui charme son patron, le partenaire peut prendre les attitudes du vrai patron ... ou une femme qui veut obtenir à tout prix un prêt, une augmentation...
  • Jeux d’interrogatoire, un ou une espionne doit donner un code secret et tous les moyens sont bons pour l’obtenir, séduction, interrogatoire, sévices...

Les scénarios et jeux de rôle à trois et plus :

Tôt ou tard, pour varier les plaisirs, aller plus loin dans vos explorations de fantasmes, par défi ou par goût, vous allez vouloir inclure d’autres partenaires dans vos jeux. Dans ce cas, le secret d’un jeu de rôle, d’un scénario de jeux BDSM réussi, tient dans la rigueur de sa préparation et dans le choix des partenaires.

Le Maître du jeu à un rôle important, car il va établir les règles, choisir les partenaires...

Quand le jeu inclut trois partenaires ou plus, le Maître du jeu définit le scénario, le rôle de chacun, informe chacun des règles à respecter afin que le jeu se déroule sans incident et apporte du plaisir à tous les participants. Les règles doivent être connues, acceptées et suivies par tous.

Le Maître du jeu veille au bon déroulement du jeu tout en restant discret dans son rôle pour ne pas nuire à son réalisme. Le jeu doit être réaliste, mais ne représenter aucun danger réel.

Dans les jeux et scénarios Bdsm, il y a toujours une personne dominée, parfois plus, et plusieurs dominants, prédateurs, alpha... selon leur rôle. La personne dominée va être leur jouet et vivre des situations intenses émotionnellement et sexuellement. Certains participants peuvent ne pas avoir le contrôle nécessaire et l’expérience qui leur permettra de moduler leurs actions et risquent d’aller trop loin. Le Maître du jeu dirige donc les participants pour que tout soit parfait et que l’expérience soit plaisante pour tous et surtout pour assurer la sécurité et le bien être de la ou des dominés. Par exemple, il veille au port des condoms et à leur changement à chaque changement d’orifice. La ou les dominés doivent se sentir totalement en confiance pour vire leur trip à fond.

  • Généralement c’est le Maître du jeu qui organise les scénarios, mais ils peuvent également organiser et désirer par les participants qui en fixent les grandes lignes. Dans ce cas le scénario sera écrit en fonction des désirs, des fantasmes des participants, de leur personnalité pour que chacun vive une expérience unique et plaisante, où chacun à tour de rôle peut proposer et organiser des scénarios et endosse le rôle de Maître du jeu.
  • Le lieu, les décors, costumes doivent être soignés, car ils aident à entrer dans la peau du personnage.
  • Chacun peut contribuer en fournissant costumes, lingeries, accessoires, en fournissant un lieu.
  • Certains scénarios peuvent se dérouler sur 24h, 48h, plus.

J’aime finir les longs scénarios par une fête, un banquet qui va encore plus souder les participants et qui permet également à chaud de donner ses impressions et de parler des scénarios futurs.

Le scénario surprise

Le maître peut offrir à sa soumise des scénarios « surprises », par défis, pour la récompenser, pour un anniversaire ou tout simplement pour lui faire plaisir. Bien sûr, il faut en avoir parlé avant pour obtenir son consentement sans préciser de date précise.

Le jeu libre

C’est un jeu que je pratique beaucoup avec des partenaires de confiance.
On établit une liste de fantasme à réaliser et à enchaîner sur 24 ou 48 heures.
Le Maître du jeu à la liberté du choix du scénario.
Personne sauf le Maître du jeu ne saura ce qui va arriver...
Tout le monde ira de surprises en surprises, toujours dans le respect des limites.

C’est le jeu libre que l’on me demande le plus !

Lors du jeu

Une fois le jeu lancé, il ne s’arrête qu’à son terme sauf si quelqu’un utilise un mot de sécurité.