La TRANSE HYPNOTIQUE en BDSM
Article mis en ligne le 29 janvier 2020

par Mestre Ulysse

Toute séance BDS (bondage  , domination, discipline, soumission, sexe) faite dans les règles de l’art provoque un état proche de l’hypnose. On l’appelle « TRANSE HYPNOTIQUE ».

 Avant la Séance

C’est là que tout se joue. Pour arriver à créer une transe hypnotique, il faut que la soumise est une confiance totale. Il faut utiliser le BDSM   psychologique aussi bien dans les communications avant la première séance que dans sa préparation. Il faut apprendre à connaître sa future partenaire, gagner sa confiance, définir ses préférences, ses limites, obtenir son consentement… et créer une dynamique de confiance et de respect mutuel. Il faut donc avoir un bon sens de la psychologie et être fiable, charismatique, sérieux afin de créer le lien de confiance qui va permettre la transe hypnotique puis le Subspace  .

Il faut préparer la soumise mentalement par des règles, des protocoles, la motiver, la guider, la rassurer, connaître ses peurs, ses limites, ses désirs.

 Créer la transe hypnotique

La transe hypnotique est un état proche de l’hypnose qui va faire ressentir à la soumise des émotions sensuelles fortes et vivre des fantasmes qui auront l’air très réel.
Cet état n’est possible que si le Maître sait créer un lâcher prise total, une confiance aveugle, qui va permettre à la soumise de se détendre de manière extrême et d’entrer en transe pour ensuite vivre les scénarios, les fantasmes et entrer dans le subspace.

Certains utiliseront des techniques d’hypnoses, il est préférable de la créer par une approche de BDSM psychologique ou l’on travaille aussi bien le mental que le physique. Si la préparation psychologique a été bien faite, vous pourrez l’atteindre dès le début de la première séance.

Lors d’une séance BDSM bien construite, cet état se crée tout seul.

 Quelques conseils pour y arriver :

  • On ne peut pas tricher. Il faut avoir l’expérience et les connaissances en psychologie, en Domination ou les acquérir pour y arriver sans peine. On peut faire illusion au début, mais cela ne dure pas.
  • Il faut créer une confiance forte, totale et justifiée, car la transe hypnotique n’est possible que si le Maître sait créer un lâcher prise total, une confiance aveugle, qui va permettre à la soumise de se détendre de manière extrême et d’entrer en transe pour ensuite vivre les scénarios, les fantasmes et entrer dans le Subspace.
  • Il faut par la suggestion, créer dans l’imaginaire de la soumise, un univers avec un lieu magique, le Donjon, un magicien, le Maître.
  • Les décors, l’ambiance, les attitudes, les règles, les protocoles, les rites et leur solennité facilitent l’immersion dans ce monde merveilleux de plaisir.

 Respecter le consentement et les limites

  • Il faut être en phase avec l’inconscient de l’hypnotisée, sinon cela ne fonctionne pas. L’esprit à des mécanismes de défense qui font qu’on ne peut pas aller contre la volonté de quelqu’un dans cet état. Si l’on essaie d’aller contre la volonté, la transe va cesser, la confiance ne sera plus là et il sera difficile d’y retourner.

Ce que la soumise va ressentir

Lors de cet état, la soumise va perdre ses barrières (mais pas ses limites), elle va se donner totalement, souvent avec une fougue surprenante et en tirer un plaisir d’une force incroyable. Plus le plaisir sera fort et plus elle voudra se dépasser pour l’augmenter et l’intensité des joutes sexuelles atteindront des sommets.

Le maître doit donc garder le contrôle et la guider pour que tout ce passe bien même si c’est grisant… Dans cet état, le Subspace est facile à atteindre.

Une fois cet état créé, tout est possible, toujours dans les limites définies.
Cela permet à la soumise de vivre des expériences très fortes, très intenses, des scénarios, des fantasmes d’une intensité rare et qui paraissent totalement réels mais qui sont sans dangers.

Une fois la séance finie, la soumise sera dans un état de bien-être qui devra être accompagné par des douceurs, caresses, par des discussions et des explications sur son expérience afin de la faire « redescendre » progressivement dans un état de béatitude qui peut durer plusieurs heures.

Cette étape est importante, surtout les premières fois, car la soumise aura vécue une expérience intense, de nouvelles sensations, jouissances… qu’elle n’imaginait pas et dont elle ne se croyait pas capable. Elles décrivent souvent l’expérience comme la plus forte jouissance de leur vie, surtout si cela c’est terminé par un Subspace.